LOT


LOT
LOT

L

Dernier grand affluent de la Garonne, sur sa rive droite, le Lot se compare naturellement à son voisin, le Tarn: même origine, le mont Lozère (ici le versant nord); même direction est-ouest; longueur, bassin et alimentation de même ordre: 481 kilomètres, 11 400 kilomètres carrés, 15 litres par seconde et par kilomètre carré, ou 473 millimètres, au total, 170 mètres cubes par seconde; fortes pentes et lits encaissés (viaduc de Garabit sur la Truyère) avec des crues également redoutables; enfin, même partage entre l’amont dans le cristallin et l’aval sédimentaire. Mais, cette fois, les causses du Quercy se situent à l’aval et n’ont pas le même pouvoir de rétention que ceux du Tarn. Le réseau du Lot supérieur dessine avec la Truyère au nord, sur la rive droite, une pince qui enserre l’Aubrac. Alors que le Lot, à la sortie du mont Lozère, traverse rapidement vers Mende la partie septentrionale des Grands Causses et contourne l’Aubrac par le sud, la Truyère, issue du Gévaudan et de la Margeride, décrit un arc et se faufile entre les môles éruptifs de l’Aubrac et du Cantal. Il en résulte une rivière d’abord abritée et mal alimentée, ensuite généreusement pourvue par les pluies qui frappent ces reliefs. À l’inverse du cas général, le débit spécifique croît ici, vers l’aval, de 14 à 17 litres par seconde et par kilomètre carré (16 à Sarrans, 2 462 km2). Après le confluent, et Cajarc (7 033 km2), avec un débit de 122 mètres cubes par seconde, le chevelu disparaît dans les causses du Quercy jurassique, où les méandres s’encaissent, et revient dans les sables et les marnes tertiaires.

Le régime du Lot évolue comme celui du Tarn, du type nivo-pluvial (maximums en mars et en décembre) au pluvial océanique, avec un sommet en janvier. L’irrégularité de cette rivière, où le karst ne retient pas l’eau, est notoire et supérieure à celle du Tarn. À la station de Cajarc, les débits journaliers extrêmes ont un rapport de 1 à 3 000 environ. En août 1949, on a relevé 1 mètre cube par seconde, et 2 900 mètres cubes par seconde en décembre 1944. La crue de mars 1783, de type océanique classique, a donné 3 400 mètres cubes par seconde à Entraygues (5 500 km2), au confluent de la Truyère, et 4 000 à Cahors (9 170 km2). Le maintien d’une pente forte dans le haut bassin, sur le Lot et surtout la Truyère, lui vaut une puissance installée (730 MW) et une productibilité électrique annuelle (2,1 milliards de kilowattheures) presque doubles de celles du Tarn.

lot [ lo ] n. m.
• v. 1138; frq. °lôt
1Partie d'un tout partagé entre plusieurs personnes. 1. part, portion. Lots égaux, équitables. Partager qqch. en plusieurs lots. Diviser, morceler une terre en lots, pour la vendre ( lotir; lotissement) . Dr. Lots distribués à des cohéritiers. héritage, succession. Lot en nature, en argent.
(au Canada fin XVIIIe; de l'angl.) Hist. Terrain d'un canton concédé par l'État à un particulier pour le défrichement et la culture. Les lots de la Couronne. Abusivt Lopin de terre.
2Par ext. Ensemble de marchandises ou de produits vendus ou donnés ensemble. assortiment, stock. Lots de vieux livres vendus dans une vente aux enchères. « déballer tout un lot de chiffons » (Zola). Recomm. offic. pour kit. Lot de réparation, d'entretien. (trad. de l'angl. batch) Techn. Quantité d'un même produit pétrolier liquide expédiée séparément dans une canalisation ou un pipeline. Inform. Traitement par lots : mode de traitement de l'information suivant lequel chaque utilisateur regroupe son programme et ses données en un lot que l'ordinateur traitera dans son ensemble à un moment ultérieur.
3Groupe (de personnes) appartenant à un ensemble plus ou moins homogène, présentant les mêmes caractéristiques. Tout un lot de Français qui... Se détacher, être au-dessus du lot. « Vous étiez si drôle, si empoté. Délicat aussi. Et tellement au-dessus du lot » (J.-P. Milovanoff). Dans le lot, il y a quelques personnes intéressantes.
4Ce qui échoit à un gagnant dans une loterie. Gagner le gros lot, le lot le plus important. Loc. Tirer le gros lot : bénéficier soudain d'une chance, d'une aubaine exceptionnelle (cf. Décrocher la timbale, gagner le jackpot). Lots de consolation. Fin. Obligations, valeurs à lots, remboursées par un tirage au sort, avec des primes.
5Le lot de qqn, ce qui lui échoit; ce que le hasard, la destinée, la nature lui réserve. ⇒ apanage, destin, sort. La souffrance est son lot. « Ton lot est de regretter toujours, de ne désirer jamais » (Fromentin). « notre lot, notre destin, la source profonde de notre réalité d'homme » (Sartre).
⊗ CONTR. Totalité, tout. ⊗ HOM. Lods.

lot nom masculin (francique lot, sort) Part qui revient à chacun dans un partage. Fraction d'un terrain destiné à être vendu par parcelles. Ensemble d'articles, d'objets assortis, de marchandises vendues ensemble : Un lot de chaussures, de ferraille. Groupe de personnes appartenant à un ensemble et présentant les mêmes caractères : Dans le lot il y a quelques candidats de valeur. Ce qui revient à quelqu'un dont le numéro est sorti dans une loterie : Gagner un lot de cent mille francs. Littéraire. Ce qui échoit à chacun, ce que le hasard, le destin lui réserve. Bourse Sur les Bourses de commerce, unité de transactions. Droit Partie privative et quote-part des parties communes d'un immeuble, constituant une part de propriété dans le régime de l'indivision forcée. Informatique Ensemble fini de travaux destiné à être traité d'un seul tenant en différé. ● lot (expressions) nom masculin (francique lot, sort) Être au-dessus du lot, être supérieur aux autres, surclasser ses adversaires. Gros lot, lot le plus important ; aubaine exceptionnelle (parfois ironique). Valeurs à lot, valeurs qui, lors de leur remboursement par tirage au sort, donnent droit au versement de certaines primes. Retour de lot, synonyme de soulte. Production par lot, mode de fabrication intermédiaire entre la production à l'unité et la production en série continue. Traitement par lots, mode d'exploitation d'un ordinateur dans lequel les programmes devant être exécutés sont stockés par ordre d'arrivée, puis mis en œuvre périodiquement l'un après l'autre, en tenant compte de leurs priorités éventuelles. ● lot (homonymes) nom masculin (francique lot, sort) lods nom masculin pluriellot (synonymes) nom masculin (francique lot, sort) Part qui revient à chacun dans un partage.
Synonymes :
Fraction d'un terrain destiné à être vendu par parcelles.
Synonymes :
Ensemble d'articles, d'objets assortis, de marchandises vendues ensemble
Synonymes :
Littéraire. Ce qui échoit à chacun, ce que le hasard, le...
Synonymes :
Droit. Retour de lot
Synonymes :

Loth ou Lot
personnage biblique; patriarche, neveu d'Abraham. Averti par des anges de la destruction prochaine de Sodome, il put s'enfuir avec les siens, qui ne devaient pas regarder derrière eux; sa femme désobéit et fut changée en statue de sel. Le patriarche s'unit à ses filles, engendrant Moab et Ammon.

⇒, subst. masc.
A. — Part d'un ensemble qu'on a partagé ou qui s'est trouvé partagé. Faire des lots (Ac.). Ayez deux bécasses, désossez-les et videz-les de manière à en faire deux lots: le premier de la chair, le second des entrailles et des foies (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 347). Chez les anciens Germains la terre n'appartenait à personne; chaque année la tribu assignait à chacun de ses membres un lot à cultiver, et on changeait de lot l'année suivante (FUSTEL DE COUL., Cité antique, 1864, p. 68):
1. Vingt ballons bouillis et obturés (...) seront ouverts par lui au pied des hauteurs qui forment le premier plateau du Jura (...) vingt autres ballons seront ouverts sur une montagne (...) et vingt autres, enfin, à deux mille mètres (...). Dans le premier lot, huit ballons se troubleront; dans le deuxième, cinq; dans le troisième, un seul.
J. ROSTAND, Genèse vie, 1943, p. 116.
DR. Portion d'une succession établie lors du partage d'un bien ou d'un ensemble de biens indivis. Égaliser les lots (Ac. 1835-1935). Ils arrivaient aux trois hectares de prés qu'il s'agissait de partager (...). Une seule contestation les attarda, à propos du troisième lot, qui manquait d'arbres, tandis qu'un petit bois se trouvait divisé entre les deux autres (ZOLA, Terre, 1887, p. 52).
B. — Ensemble de marchandises ou de produits acquis, vendus ou donnés ensemble. Un lot de livres. On lui offrait en cadeau une douzaine d'oeufs, un morceau de lard (...) un lot de pommes de terre, quelques fruits (RENAN, Souv. enf., 1883, p. 29). Marie Legagneux monta le prix du lot de dix francs en dix francs et l'enleva à six cents (HAMP, Marée, 1908, p. 24):
2. Je croyais que c'était une vente, que vous vendiez vos objets d'art (...). Alors, j'ai osé dire, car je suis un riche citoyen de Venise, que j'étais acheteur du tout. Tout le lot, sans inventaire. Je suis preneur du tout à 20 000 florins.
SALACROU, Terre ronde, 1938, II, 3, p. 203.
Arg. et pop. Femme jeune et jolie. Un beau petit lot. Y a Flippe, commença Mille Pattes en affectant d'être au-dessus de pareils soucis, qu'est chipé pour un lot (CARCO, Équipe, 1919, p. 127).
P. ext. Ensemble d'éléments considérés comme formant un tout. Lot de timbres-poste; lot d'éclopés; se détacher, être au-dessus du lot; dominer le lot. Il avait un lot d'histoires assez drôles sur des gens de Guermantes (PROUST, Temps retr., 1922, p. 1009). Les taureaux (...) commencèrent de galoper en se bousculant (...). Le conocedor [gardien d'un troupeau de taureaux] galopait (...) à demi retourné sur sa selle pour surveiller la vitesse du lot (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p. 500). C'était un brave garçon, et de la plus vieille famille d'ici. — On dit que c'était le meilleur du lot (LA VARENDE, Trois. jour, 1947, p. 63).
C. — Ce que reçoit le gagnant d'une loterie. Lot de tombola. Une dame emportait le dernier lot, une petite cuvette de poupée (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 348).
Gros lot. V. gros II A 2 a. Lot de consolation. V. consolation B 2 c.
DROIT
Obligation, valeurs à lots. Obligations, valeurs participant à des tirages au sort périodiques qui peuvent rapporter des lots à leur porteur. Elle (...) venait d'échouer auprès d'Allain Targé dans des démarches pour obtenir une émission de valeurs à lots (BARRÈS, Cahiers, t. 1, 1897, p. 215).
Billets à lots. Titres d'actions donnant droit à participer à des tirages au sort périodiques qui peuvent rapporter des lots à leur porteur. Quand furent émis les premiers billets à lots de Rothschild, il se précipita pour en acheter (ROLLAND, Beethoven, t. 1, 1937, p. 42).
D. Au fig. Ce qui échoit à quelqu'un. Synon. part. Lot de malheurs. Mon lot est d'être persécuté (Ac. 1798-1878). La misère est le lot de cette famille (Ac. 1835). Il faut éviter l'erreur au milieu de cette complexité d'études; il faut donc fixer la méthode, et c'est mon lot (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p. 22). Je supporte moins bien les maux de tête qu'aux temps où ils étaient mon lot quotidien (DU BOS, Journal, 1923, p. 403):
3. ESTELLE: Le canapé bordeaux? Vous êtes trop gentille, mais ça ne vaudrait guère mieux. Non, qu'est-ce que vous voulez? Chacun son lot: j'ai le vert, je le garde.
SARTRE, Huis clos, 1944, 4, p. 125.
Prononc. et Orth.:[lo]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1140 «partie d'un tout que l'on partage entre plusieurs personnes» (GEFFREI GAIMAR, Hist. des angl., éd. A. Bell, 4375: loz e [cavles]); 2. ca 1245 fig. «ce que le hasard, la destinée, la nature octroie à quelqu'un» (PHILIPPE MOUSKET, Chroniques, 28678 ds T.-L.); 3. a) 1260 jeter au los «tirer au sort sa place à la halle» (ETIENNE BOILEAU, Métiers, 339 ds T.-L.); 1283 jeter los «tirer les lots au sort» (PHILIPPE DE BEAUMANOIR, Coutumes de Beauvaisis, éd. A. Salmon, § 569); b) 1680 «ce qui échoit à un gagnant dans une loterie» (RICH.; aussi: gros lot); c) 1890 fin. valeurs, obligations à lots (Lar. 19e Suppl.); 4. 1429 «un certain nombre d'objets, de marchandises» (Doc. ds MANTELLIER, Histoire de la communauté des marchands, t. 3, p. 147: lot de cuirs). De l'a. b. frq. lot «id.»; cf. le got. hlauts «sort, héritage»; a. h. all. hlôz «sort»; m. h. all. lôz «sort, héritage, destinée»; all. Los «sort, billet de loterie, destinée, parcelle». Fréq. abs. littér.:687. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 772, b) 904; XXe s.: a) 1 095, b) 1 118. Bbg. CHAUTARD Vie étrange arg. 1931, p. 112. — MASSICOTTE (M.). Le Parler rural de l'Île-aux-Grues. Québec, 1978, pp. 142-143. — QUEM. DDL t. 9.

lot [lo] n. m.
ÉTYM. V. 1138; francique lôt; cf. anc. angl. hlot « sort, héritage », cette origine est contestée par Guiraud, qui voit dans lot un mot roman, de l'anc. franç. loter (→ Lotir), du lat. locitare « louer », de locus « lieu ».
A
1 Partie d'un tout que l'on partage entre plusieurs personnes. Part, portion (→ Bête, cit. 10; dépareillé, cit. 3). || Lots égaux, équitables. || S'arroger, recevoir le meilleur lot. || Distribuer qqch. en plusieurs lots. Partager. || Diviser, morceler une terre en lots, pour la vendre. Lotir, lotissement.
1 (…) Margueron ne voulait plus vendre en bloc et parlait de diviser les Moulineaux en quatre-vingt-seize lots (…)
Balzac, Un début dans la vie, Pl., t. I, p. 621.
Dr. « Portion à attribuer à chacun des copartageants dans un bien ou un ensemble de biens indivis, faisant l'objet d'un partage » (Capitant). Partage. || Lots distribués à des cohéritiers. Héritage, succession. || Attributaire (cit.), bénéficiaire d'un lot. || Lot en nature, en argent (→ Compenser, cit. 6). || Effets (cit. 42) compris dans un lot.
2 Dans la formation et la composition des lots, on doit éviter de morceler les héritages et de diviser les exploitations (…)
Les lots sont faits par l'un des cohéritiers, s'ils peuvent convenir entre eux sur le choix, et si celui qu'ils avaient choisi accepte la commission; dans le cas contraire, les lots sont faits par un expert que le juge-commissaire désigne. Ils sont ensuite tirés au sort.
Code civil, art. 832 et 834.
3 (…) il fut convenu qu'on partageait la terre, mais que la maison et le mobilier (…) seraient vendus judiciairement (…) Grosbois vint donc arpenter les biens et les diviser en deux lots (…) L'acte se trouvait prêt, la désignation des lots seule demeurait en blanc, à la suite des noms; et tous durent signer avant le tirage au sort, auquel il fit procéder séance tenante, afin d'éviter tout ennui.
Zola, la Terre, IV, VI.
2 (Fin XVIIIe, au Canada; de l'angl.). Hist. Terrain d'un canton concédé par l'État à un particulier pour le défrichement et la culture. || Les lots de la Couronne. || « Le curé lui suggéra de se mettre en contact avec l'agent de la colonisation s'il voulait se trouver un lot sur le bord de la rivière » (P. Villeneuve).Abusivt. Lopin de terre.
3 Quantité de marchandises. Assortiment (3.), stock. || Un lot de marchandises en solde. || Lots de vieux livres vendus ensemble, dans une vente aux enchères. Spécialt. || Lot de diamants, de pierres. || Couper un lot, le fractionner.
4 (…) en cercle autour de la malle, ils regardaient la vieille dame déballer tout un lot de chiffons (…)
Zola, la Terre, III, VI.
Recommandation officielle pour kit. || Lot de réparation.REM. Le terme recommandé semble inusité.
(Trad. de l'angl. batch). Techn. Quantité d'un même produit pétrolier liquide expédiée séparément dans une canalisation ou un pipe-line.Lot de travaux : ensemble de travaux confié à un entrepreneur, selon un critère technique de qualification.
(Angl. batch). Inform. Ensemble de programmes à exécuter ou de données à traiter, qui sont regroupés et stockés en vue d'un traitement ultérieur par ordinateur. (Pour traduire l'angl. batch processing). || Traitement par lots : mode d'exploitation d'un ordinateur suivant lequel les programmes et les données des utilisateurs sont regroupés en lots que l'ordinateur traîtera successivement et globalement à un moment ultérieur (s'oppose à travail en temps partagé).
4.1 (…) le « traitement par lots » qui demeurait la règle, contraignait l'usager à se dessaisir des données, le temps de les perforer, de les mettre en machine et d'en récupérer les résultats.
Simon Nora et Alain Minc, l'Informatisation de la société, p. 19.
4 Un certain nombre. || Un lot de Français qui… (→ Interdire, cit. 11).Fig. || Un lot de principes, d'idées. Bloc (→ Codifier, cit. 2).
(1858, in Petiot). Sports. L'ensemble des concurrents qui prennent le départ d'une course.
Fam. || Tout le lot : tout le groupe (spécialt, par anglic., le peloton).
B
1 Ce qui échoit à un gagnant, dans une loterie. || Un lot important, un lot de cent mille francs. — ☑ Le gros lot, le plus important. || Gagner le gros lot. || Petits lots; lots de consolation.
5 (…) supposons que dans une loterie où il n'y a qu'un seul lot et dix mille billets, un homme ne prenne qu'un billet, je dis que la probabilité d'obtenir le lot n'étant que d'un contre dix mille, son espérance est nulle (…)
Buffon, Essai d'arithmétique morale, VIII.
Fin. || Obligations, valeurs à lots, remboursées par un tirage au sort, avec des primes.
6 La ville de Paris, le Crédit Foncier (…) émettent dans le public ce qu'on appelle des valeurs à lots, c'est-à-dire des obligations rapportant un intérêt assez faible, mais remboursées par voie de tirage au sort, avec des primes pour les premiers numéros sortants.
M. Planiol, Traité élémentaire de droit civil, t. I, §2797.
(1803, in D. D. L.). Par métaphore et fig. Ce que l'on gagne, ce que l'on obtient par hasard ( Loterie, fig.).
7 Et moi, je mets un billet à une loterie dont le gros lot se réduit à ceci : être lu en 1935.
Stendhal, Vie de Henry Brulard, 23.
2 Ce qui échoit à qqn; ce que le hasard, la destinée, la nature lui réserve, lui donne en partage. Apanage (2.), destin, sort (→ Chair, cit. 15; 2. falot, cit. 3). || La mort, notre lot commun. || Un lot de bonheur et de peines (→ Fois, cit. 11). || Apporter son lot à une œuvre commune. Contingent, part.
7.1 (…) je vis bien que l'obéissance était mon dernier lot.
Sade, Justine…, t. I, p. 40-41.
8 (…) son mari lui laissa seulement l'administration du linge, de la table et des choses qui sont le lot des femmes.
Balzac, la Vieille Fille, Pl., t. IV, p. 321.
9 Oh ! parbleu, toi, tu regardes en arrière… Ton lot est de regretter toujours, de ne désirer jamais.
E. Fromentin, Dominique, IX.
10 L'exil, la captivité, la mort (…) il fallait y voir notre lot, notre destin, la source profonde de notre réalité d'homme.
Sartre, Situations III, p. 12.
3 Argot (du sens 1). Un joli petit lot : une jolie jeune fille, une jolie fille.
CONTR. Totalité, tout.
DÉR. Lotir.
COMP. Allotir.
HOM. Lods, los.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lot — lot …   Dictionnaire des rimes

  • LOT — (Heb. לוֹט), son of Haran, grandson of Terah, and nephew of abraham (Gen. 11:27). Upon Haran s death in Ur, Terah took Lot with him when, with Abraham and Sarah, he left the city for the land of Canaan. After Terah s death in Haran (11:32),… …   Encyclopedia of Judaism

  • LOT — (lo:t) steht für: beim Löten das Lötmittel, siehe Lot (Metall) eine alte Masseeinheit, siehe Lot (Einheit) in der Geometrie eine gerade Linie, die auf einer anderen Geraden oder einer Ebene rechtwinklig steht, siehe Lot (Mathematik) in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Lot — • Nephew of Abraham Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Lot     Lot     † Catholic Encyclopedia …   Catholic encyclopedia

  • Lot — (lo:t) steht für: beim Löten das Lötmittel, siehe Lot (Metall) eine alte Masseeinheit, siehe Lot (Einheit) ein Maß für den Feingehalt von Metall, siehe Lot (Feingehalt) in der Geometrie eine gerade Linie, die auf einer anderen Geraden oder einer… …   Deutsch Wikipedia

  • Lot — (l[o^]t), n. [AS. hlot; akin to hle[ o]tan to cast lots, OS. hl[=o]t lot, D. lot, G. loos, OHG. l[=o]z, Icel. hlutr, Sw. lott, Dan. lod, Goth. hlauts. Cf. {Allot}, {Lotto}, {Lottery}.] [1913 Webster] 1. That which happens without human design or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lot — may refer to:In economics and business: *Lot (real estate), a tract of land ** Parking lot, for automobiles *Lot, a set of goods, together for sale in an auctionPeople: *Lot (Bible) *King Lot, in Arthurian legend * Lot Kapuaiwa, Hawaiian king,… …   Wikipedia

  • LOT (F.) — LOT FERDINAND (1866 1952) Archiviste paléographe, Ferdinand Lot ne passa jamais l’agrégation, à laquelle il était violemment opposé, la traitant de bachotage supérieur. Il écrivit en 1906 et 1912 des pamphlets contre l’organisation de… …   Encyclopédie Universelle

  • Lot (AT) — Lot mit seinen beiden Töchtern (Lucas van Leyden ca. 1509) Lot war nach dem biblischen Bericht in der Genesis der Sohn von Haran und damit ein Neffe Abrahams, mit welchem er aus Mesopotamien mit Familie und Herden in Kanaan einwanderte, wo sie… …   Deutsch Wikipedia

  • lot — LOT, loturi, s.n. 1. Fiecare dintre porţiunile în care a fost împărţit un teren sau o pădure; parcelă. 2. Grup de obiecte sau de fiinţe cu trăsături comune. ♦ Grup de sportivi selecţionaţi în vederea formării unei echipe. ♦ Grup de produse… …   Dicționar Român


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.